Quelle alimentation pour un senior de plus de 80 ans ?

Pour la plupart d’entre nous, se nourrir devient vite compliqué en vieillissant tandis que certains besoins nutritionnels augmentent. Et c’est sans parler des autres défis liés à l’âge.

Alors comment adapter l’alimentation de la personne âgée et ainsi prévenir la dénutrition ? Réponses dans cette synthèse !

Faites le plein d’acide gras

Passé 70 ans, un senior doit adapter son alimentation. En premier lieu, les acides gras.

Bien qu’ils soient importants pour les personnes de tous âges, les acides gras sont particulièrement essentiels pour les seniors car ils aident à réduire le cholestérol et à prévenir les inflammations qui causent le cancer, l’arthrite et les maladies cardiaques.

En effet, les nutritionnistes recommandent deux portions d’acides gras par semaine. Vous vous demandez où vous en procurer ?

Sachez que vous pouvez en trouver dans les poissons comme les sardines, le thon, le maquereau et le saumon. Vous pouvez également en trouver dans les graines de lin, le soja, l’huile et les noix.

Il existe aussi des compléments alimentaires riches en oméga-3 mais assurez-vous de consulter votre spécialiste de la santé avant de commencer.

Consolidez vos fondations

Tout le calcium aide notre corps à construire et à maintenir des os sains.

Mais saviez-vous qu’il est également connu pour abaisser la tension artérielle ?

Ou que si vous n’en consommez pas assez votre corps commence à le réabsorber des os ?

C’est ce qui rend vos os fragiles, cassants et qui conduit à l’ostéoporose. Malheureusement, les sondages montrent qu’en vieillissant, nous consommons de moins en moins de calcium.

Comment y remédier ?

En consommant des produits laitiers par exemple tels que le lait, le yogourt et le fromage, ainsi que des légumes verts à feuilles ou des céréales enrichies en calcium.

Ajoutez à ça la vitamine D qui ralentit la vitesse à laquelle les os perdent du calcium afin de maintenir de la densité osseuse. La peau en produit lorsqu’elle est exposée au soleil mais vous pouvez en retrouver dans certains aliments enrichis ou naturellement dans les œufs et certains poissons.

Ajoutez un petit extra dans son assiette Nombreux sont les défis que les seniors relèvent avec l’âge.

Voici une liste de vitamines et minéraux qui devraient vous aider en fonction du challenge rencontré tout en brisant la monotonie des repas :

  • Fibres.​ En vieillissant notre système digestif ralentit ce qui peut entraîner une constipation. Consommez des noix, des céréales complètes, du pain complet et des pâtes ou du riz brun, car riches en fibres ces aliments favorisent une bonne digestion en déplaçant les aliments dans le tube digestif
  • Fer.​ Il produit de l’hémoglobine qui transporte l’oxygène dans le sang des poumons vers le reste du corps. Lorsque vous n’en consommez pas suffisamment, l’apport d’oxygène aux tissus corporels est limité ce qui entraîne une sensation de fatigue et de léthargie.
  • Vitamine C.​ En plus de ces propriétés antioxydantes, cette vitamine que l’on trouve dans les fruits et légumes aide à garder une peau saine et élastique, guérir les plaies et réparer les os et les dents.
  • Vitamine B12.​ Responsable du maintien de la fonction nerveuse, de la production de globules rouges et d’ADN, cette vitamine est plus difficile à absorber en vieillissant mais vous pouvez la trouver dans les produits laitiers, la viande et la volaille.
  • Potassium​. Il permet de réduire la pression artérielle et vos risques de calculs rénaux. Vous le trouverez dans les fruits et légumes comme les bananes, les pruneaux et les pommes de terre. Mais attention, le manque de potassium comme une trop grande quantité est dangereux, alors consultez votre médecin avant de vous lancer.
  • Magnésium.​ Garder votre cœur en bonne santé, votre système immunitaire et vos os solides, le magnésium joue un rôle crucial dans ces fonctions physiologiques. On le trouve principalement dans les grains entiers, les noix, les fruits frais et les légumes.

Conclusion

Oui, maintenir ses apports nutritionnels devient plus difficile avec l’âge.

C’est pourquoi nous espérons que cet article vous aura donné quelques pistes qui vous aideront à rester en bonne santé et à vivre une longue vie sans maladies ni malnutrition.

Lequel de ces conseils comptez-vous incorporer à votre assiette et pourquoi ? Dites-le nous dans les commentaires !