Pourquoi le sport de haut niveau nécessite-t-il d’adapter son alimentation ?

Pour avoir la condition physique nécessaire pour les compétitions, un sportif de haut niveau a besoin de bons apports nutritionnels. En effet, les fréquences d’entrainement et l’endurance augmentent les besoins en hydratation et en nutriments. Ainsi, il est essentiel pour chaque sportif de bien s’alimenter en veillant à ce que les portions soient suffisantes pour couvrir les dépenses énergétiques et assurer une meilleure performance. Explications.

Comprendre la notion d’équilibre alimentaire

Pour rester en forme, il est important de savoir mettre en place un équilibre alimentaire. Vous aurez réussi à l’atteindre lorsque votre alimentation quotidienne sera suffisante pour fournir les calories nécessaires à l’organisme pour fonctionner, entretenir votre corps et aider à son développement. Et parce que vous faites du sport de haut niveau, vous poussez votre corps à obtenir les meilleures des performances possibles, et pour cela, il est essentiel de suivre un régime strict qui va apporter les nutriments de base. Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas de perdre du poids rapidement avec cette nutrition spécifique, mais de faire en sorte d’adapter son régime alimentaire en fonction de ses besoins nutritionnels et du type de sport pratiqué.

Adapter les besoins nutritionnels en fonction de sa discipline sportive

Les calories dépensées varient d’un sportif à un autre, aussi, pour déterminer le type d’alimentation la plus adaptée, il vaut mieux considérer les besoins énergétiques pour chaque catégorie. Que vous soyez adepte de sport athlétique, de disciplines collectives, de sports d’endurance ou de sport de force, voici tout ce que vous devez savoir sur la nutrition.

L’alimentation pour les athlètes

Lorsqu’il s’agit de sport athlétique, les courses de vitesse et la gymnastique viennent tout de suite en tête, mais cette catégorie concerne aussi d’autres disciplines comme le VTT ou la natation. Parce que les épreuves sont de forte intensité et se font dans un délai limité, vous allez exploiter essentiellement votre force musculaire. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une alimentation riche en glucides contenus dans les céréales complètes et les légumineuses pour constituer une réserve glucidique avant la compétition. Vous aurez aussi besoin d’apports en protéines avec une moyenne journalière de 1,7 g/kg constituée par des portions de viande, d’œufs, de poissons, de produits laitiers et de légumineuses. En phase de récupération, ajoutez un apport hydrique (au moins 2 litres par jour) avec l’alimentation protéinée et glucidique.

La nutrition d’un professionnel en sport collectif

Que vous soyez un basketteur professionnel, un footballeur de renom ou un handballeur de haut niveau, vous allez fournir de gros efforts le temps d’un match où le niveau d’intensité est assez élevé. Pour compenser, optez pour une alimentation à base de glucides simples et complexes comme le pain semi-complet, le riz, les pâtes et les fruits secs. Pour être en forme durant le match, il est fortement conseillé de prendre son dernier repas 3 heures avant, en veillant à éviter les lipides, les fibres alimentaires et les protéines qui vont perturber le système digestif. Pendant la mi-temps, il faut bien se réhydrater et refaire le plein de calories avec une boisson sucrée, des barres de céréales et des fruits secs.

Bien manger avant et après un sport d’endurance

Chez les sportifs de haut niveau qui pratiquent le marathon, le cyclisme, la natation au-dessus de 400 m, le ski de fond ou les randonnées compétitives, l’organisme est obligé de se servir dans les réserves glucidiques et les stocks de graisses. Par exemple, un marathonien dépense entre 750 à 1500 kcal en une heure. Pour constituer les réserves nécessaires avant une compétition de sport d’endurance, il faut suivre une alimentation complète comprenant tous les groupes d’aliments, qu’il s’agisse de glucide, de lipide ou de protéines. Il en est de même pour les fruits et légumes riches en vitamines et minéraux. Pour prévenir tout risque de malaise et d’hypoglycémies, les plats copieux comme les pâtes sont excellents pour se préparer en veille de compétition.

Quelle alimentation pour le sport de force ?

Dans la catégorie des sports de force, l’on retrouve les sports de combat, la levée de poids et toute autre discipline qui exploite la force musculaire pour persévérer. Ici, il faut une alimentation riche en protéines, avec un apport journalier estimé à 2 g/kg, et ce, sans délaisser les glucides qui sont considérés comme les carburants de l’organisme. Parmi les excellentes sources de protéine, l’on cite les viandes, les poissons, les produits laitiers et les compléments alimentaires hyperprotéinés.

Que doit contenir l’assiette d’un sportif ?

Pour correspondre à ses besoins nutritionnels, l’assiette d’un sportif doit contenir de tout, de sorte à avoir une alimentation riche et variée. Aussi, n’hésitez pas à demander l’aide d’un nutritionniste professionnel pour vous guider dans le choix d’un menu diététique adapté au sport de haut niveau que vous pratiquez. Quoi qu’il en soit, vous n’échappez pas aux principes de base d’une alimentation saine équilibrée, comprenant au moins 5 fruits et légumes par jour, un petit déjeuner complet et des encas entre les repas principaux.