Faire du canoë pour se muscler

Une activité à pratiquer en fin de semaine pour se détendre ou pendant les vacances, faire du canoë présente de nombreux bienfaits. Mieux que d’aller dans une salle de sport, la pratique régulière du canoë vous permet de vous muscler tout le corps tout en prenant du plaisir.

Une des meilleures balades à ne pas rater est sans doute de faire du canoë dans le Verdon, mais il est aussi possible de s’adonner à cette pratique dans d’autres rivières en France.

En pratiquant le canoë de façon régulière, vous consolidez vos capacités physiques comme l’amplitude articulaire, et favorisez l’équilibre et le renforcement musculaire.

Pratiquer le canoë pour muscler vos membres supérieurs

Le canoë se pratique en mer, dans les lacs ou dans les rivières. Contrairement au kayak qui se pratique avec une pagaie double, la particularité du canoë se trouve dans sa pagaie simple.

Le canoéiste pagaie d’un côté à d’un autre en effectuant des mouvements de bras. Pendant ces mouvements, les membres supérieurs sont sollicités : les poignets, les bras et les épaules. Ces gestes répétés entrainent l’endurance de ces muscles à travers le mouvement continu effectué pour faire avancer l’embarcation.

Si vous voulez donc développer vos biceps et vos triceps, pratiquez régulièrement le canoë. Pagayer contre la résistance naturelle de l’eau augmente la force musculaire, plus particulièrement les bras, les épaules et la poitrine, mais cela renforce aussi les muscles du tronc et des abdominaux.

Développer les muscles du tronc et des abdominaux

La pratique du canoë permet de bruler près de 400 calories/heure, ce qui constitue un avantage pour perdre les kilos en trop et développer les abdominaux.

À chaque coup de pagaie pour faire avancer votre embarcation vers l’avant, vous tournez le torse, ce qui contribuera au développement des muscles du tronc. Les muscles des abdominaux sont également sollicités quand vous ramez, ce qui permet de les renforcer.

En résumé, vous utilisez donc vos bras, votre poitrine, vos épaules et vos abdominaux. Mais le canoë ne fait pas seulement travailler le haut du corps, mais également les muscles du bas du corps.

Tonifier les muscles du bas du corps grâce au canoë

Lorsque vous faites du canoë, ce n’est pas seulement vos bras et votre tronc qui s’entrainent. La partie basse du corps s’active durant la pratique. La position à genoux du canoéiste implique l’utilisation des muscles des membres inférieurs : cuisses et fesses. Quand vous tentez de garder l’équilibre ou quand vous souhaitez faire tourner votre canoë, vos jambes jouent un rôle clé. Pendant ces efforts, les contractions constantes des muscles des jambes entrainent l’augmentation de la force de celles-ci.

Ainsi, en pratiquant le canoë, tout votre corps subit un entrainement complet. C’est l’ensemble des muscles de votre corps qui sont sollicités lorsque vous pagayez, quand vous manœuvrez et quand vous gardez l’équilibre. C’est donc un sport complet. En plus de développer la masse musculaire, la pratique du canoë améliore la santé cardiovasculaire et respiratoire tout en permettant de réduire le stress grâce à l’effet calmant de l’eau. Vous avez donc plein de bonnes raisons pour commencer à pratiquer le canoë.