Comment perdre le bas du ventre ?

Les amas graisseux se localisent volontiers sur le bas du ventre. Cette petite bouée, ainsi qu’elle est souvent qualifiée, peut être source de complexe et s’avérer néfaste à la santé. Qu’elle soit récente ou installée depuis longtemps, il est possible de se débarrasser de la graisse sous le nombril. Les solutions pour perdre le bas du ventre.

Bas du ventre gonflé : quoi manger ?

Le bas du ventre est la partie de l’anatomie qui abrite les viscères, autrement dit les intestins. Lorsque cette zone est gonflée, notamment après les repas, cela peut induire une mauvaise digestion. L’alimentation peut en être la cause, il est donc primordial de prendre soin de son alimentation pour maigrir du ventre.

Certains aliments vont fermenter dans les intestins. La fermentation engendre la survenance de gaz intestinaux qui gonflent le ventre avant qu’ils ne soient évacués. Les aliments concernés sont notamment les choux, les laitages, les pommes et les poires, les légumineuses, les crudités.

Les boissons pétillantes viennent aussi apporter un excès d’air et de gaz dans les intestins, qui peut se manifester par des flatulences et le ventre qui gonfle.

Consommer moins ces aliments se perçoit rapidement au visuel par un ventre plus plat.

Prendre des aliments riches en fibres solubles et en nutriments stimule le transit. Cela contribue à éliminer facilement les déchets et à retrouver un ventre plus plat.

Aussi, les aliments gras, sucrés, riches en sucre rapide seront à éviter au maximum, pour limiter l’apport calorique qui pourraient venir entretenir ou aggraver le volume du bas du ventre.

Manger sain, varié, dans des proportions adaptées va favoriser la perte de poids et donc faire mincir du bas du ventre.

Un training qui cible le bas du ventre

Un moyen de brûler la graisse accumulée sur le bas du ventre est de faire du sport. Plus particulièrement les exercices ciblant la sangle abdominale et ce, régulièrement.

L’exercice de la planche va venir gainer le ventre et le reste du corps par la même occasion. En position allongée, en appui sur les avant bras et les pointes des pieds, jambes tendues et dos droit, les abdominaux sont sollicités et se renforcent.

Une variante de l’exercice en prenant appui de côté sur un seul avant bras fait travailler les  obliques, sur les côtés du ventre.

Faire des torsions mobilise aussi les muscles du bas du ventre et vient dénouer les intestins pour relancer le transit et expulser l’air et les gaz qui y stagnent.

Les battements de jambes, ou l’exercice du pédalo, ciblent lui aussi les muscles transverses du bas du ventre.

Apaiser son ventre

Le volume du ventre est aussi tributaire de notre mode de vie. Particulièrement, il est sensible au stress.

Le stress peut engendrer des troubles de la digestion et des maux de ventre. Il incite au grignotage, à avoir une alimentation déséquilibrée.

Prendre du temps pour soi, s’aérer la tête, bien dormir, lâcher prise en se concentrant sur sa respiration sont des pistes à explorer pour faire reculer son stress et être mieux dans son ventre.

Le bas du ventre est une zone très appréciée des graisses. Ce volume peut être résorbé avec une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, et en prenant du temps pour soi, en écoutant et en respectant son corps et son rythme.