Combinaison alimentaire : le guide à connaitre

La combinaison alimentaire est un aspect parfois négligé dans l’alimentation, ainsi que pour nettoyer ses intestins. Pourtant, une bonne combinaison alimentaire te permet d’améliorer ta digestion, t’aidant ainsi à perdre du poids rapidement. Tu trouveras dans cet article, tout ce dont tu as besoin.

Combinaison alimentaire : généralités

Il est nécessaire et capital de savoir associer convenablement les aliments que tu manges. En d’autres termes, il est bon de varier son alimentation, de consommer au quotidien les bons aliments, afin que ces derniers soient assimilés et digérés de manière optimale.

Si le processus de digestion se déroule mal (repas trop riche, mastication insuffisante, ou encore faiblesse enzymatique), l’assimilation n’en sera que plus perturbée. Si elle est trop rapide, le passage des aliments par l’intestin grêle sera trop court. Ce dernier n’aura pas suffisamment de temps pour assimiler l’ensemble des nutriments. Bien entendu, de ce processus inadéquat découleront des carences.

Comment se caractérise une mauvaise digestion ?

Combinaison alimentaire - associer les aliments

La mauvaise digestion se manifeste par certains signes ; parmi lesquels je peux citer : les troubles digestifs, les flatulences, la fatigue après le repas et les ballonnements. Ces divers problèmes sont très souvent causés par une mauvaise association des aliments qu’on consomme ; et à la longue, ces désagréments détériorent ta santé.

Il faut donc réussir à trouver la parfaite adéquation entre les capacités d’assimilation de son corps et ses capacités biologiques.

Les règles de base

Chaque aliment est caractérisé par le temps de digestion, l’énergie nécessaire à la digestion et le milieu acido-basique. Pour que tu puisses mieux appréhender l’art de la combinaison alimentaire, je vais mettre l’accent sur ces principes de base.

Le temps de digestion des nutriments

Le temps alloué à la digestion est variable. Ce temps peut varier de quelques heures à quelques minutes. Voici recensé le temps de digestion nécessaire pour les aliments par famille.

Jus et eau : quinze à trente minutes ;

Légumes cuits et Crudités : trente à cinquante minutes ;

Fruits frais : quinze à trente-cinq minutes ;

Légumineuses : une heure trente minutes à deux heures de temps ;

Protéines animales : quarante-cinq minutes (œuf entier), trente minutes à une heure pour le poisson, une heure trente minutes à deux heures pour la dinde et le poulet, trois heures à cinq heures pour l’agneau, porc et bœuf ;

Produits laitiers : une heure trente minutes à deux heures ;

Pour les graines (tournesol, courge…) et les oléagineux (noix, amandes…) le temps de digestion est d’environ deux heures à trois heures.

La principale règle ressortant de ce principe est la suivante : pour un bon équilibre alimentaire, ne mange jamais les fruits en dessert après 1 repas. Parce que se digérant vite, tu devras les consommer en dehors, lors d’un encas ou encore vingt à trente minutes avant ton repas. Aussi, si tu consommes les fruits après ton repas, ceux-ci se stockeront dans ton estomac avec le reste des aliments que tu as consommé et vont par la suite fermenter. Cette situation est la principale cause des troubles digestifs, maux de ventre, voire des gaz et même des ballonnements.

Milieu acido-basique

Pour obtenir le poids idéal, ton organisme doit être constamment équilibré. Ni trop alcalin ni trop acide. La digestion se faisant dans un milieu acido-basique différent selon l’aliment.

Pour digérer les grains et les féculents (riz, pâtes alimentaires, pain, quinoa, pomme de terre…) ton organisme devra sécréter des agents alcalins. Les féculents requièrent donc pour être digérés un milieu alcalin. Pour digérer les protéines par contre, ton organisme sécrétera des agents acides.

Si tu mélange donc les protéines et les féculents au cours de ton repas, il y aura une neutralité des agents alcalins et acides. Ce qui fait que les protéines seront traitées en 1er avec une grande production d’acide qui entravera la sécrétion des ptyalines. Si tu désires perdre de la graisse tu dois absolument éviter ce mélange.

Manger des aliments vitalisants et de qualité

Combinaison alimentaire - les combinaisons alimentaires

Généralement, les aliments qu’on consomme sont au préalable déjà préparés (les conserves). A force de ne consommer que des aliments cuits, tu seras forcément carencé en minéraux, vitamines, oligo-éléments et enzymes. C’est la raison pour laquelle, il est bon de rajouter dans son alimentation, des aliments crus

Le jus de légumes verts est un excellent apéritif. Il va principalement fournir les éléments vitaux (vitamines, minéraux, oligoéléments, enzymes) dont le rôle est de favoriser la digestion des aliments cuits.

Ensuite, tu peux passer aux crudités composées ou sous forme de simples salades. Pense aussi à ajouter quelques graines germées (radis, alfalfa, moutarde et poireaux) qui sont en fait des concentrés d’éléments vitaux, revitalisant, sources de jeunesse et de bonne santé.

Remplace les aliments raffinés par les aliments semi-complets ou complets. La raison est simple. Les aliments raffinés sont pratiquement dépourvus d’éléments nutritifs. Les vitamines, minéraux, oligoéléments, acides gras assimilables et enzymes, se trouvent dans les aliments complets et semi-complets. Il est donc important de modifier tes anciennes habitudes non seulement en intégrant chaque jour des céréales complètes, mais en comptant aussi sur le sel gris de Guérande, les huiles pressées à froid et le sucre complet.

Diminuer la quantité de protéines animales

Consommer des protéines animales c’est bien, mais lorsqu’on le fait régulièrement, elles apportent à l’organisme la graisse de mauvaise qualité et d’énormes quantités de toxines. Les protéines animales les moins nocives sont la volaille, le poisson et les œufs.

Les bonnes combinaisons alimentaires

Il faut toujours s’inspirer de mère nature. Dans la nature, la plupart des aliments possèdent à la fois plusieurs composants (lipides, glucides, vitamines et protéines), qu’elle associe de manière juste. Ces derniers sont plus saints et fournissent plus de calories.

Voici quelques exemples de combinaisons alimentaires conseillées pour chaque repas :

Manger les fruits crus loin des repas

En effet, la digestion des fruits dans l’intestin se fait en quelques minutes, ils ne font que passer dans l’estomac. S’ils sont consommés en dessert, ils devront y rester plusieurs heures. Cela engendre des fermentations acides digestives, des fatigues après le repas, divers troubles digestifs et même des gaz intestinaux. Le moment indiqué pour la consommation des fruits est une demi-heure avant ton repas ou au minimum 3 h après celui-ci.

Eviter de combiner les farineux forts avec les protéines fortes (puisque la digestion des protéines en milieu acide pourrait instantanément bloquer celle des amidons);

Eviter de mélanger dans un repas un farineux et un aliment acide (car l’acidité qui inhibe l’enzyme de la salive débute la digestion des farineux).

Voici une petite liste de combinaisons favorables

Protéines fortes (steak, Poisson, crustacé, volaille, œuf et fromage cuit) plus Amidons faibles (potiron, pomme de terre, patate douce et châtaigne)

Protéines faibles (soja, Champignon, pois frais, lentille, algue, tempeh, sésame, noix, tofu, noisette et amande) plus Farineux forts (éléments cités plus haut)

Il est possible de faire l’association des amidons avec les protéines animales afin de favoriser le processus d’assimilation. (Exemple: poisson et pommes de terre). Les œufs peuvent aussi être associés aux farineux (Exemple: œuf coque et pâtes).

Les légumes crus ou cuits peuvent être associés à tout type d’aliment, à l’exception de certains aliments précis tels que le miel ou le melon.

Tous les régimes ne sont pas bons à suivre. Un bon régime alimentaire ou une alimentation équilibrée permet aussi de perdre du poids.

Menus types respectant les combinaisons alimentaires

Le matin:
Le fromage blanc avec des fruits (pomme, banane, fruits de la saison et poire). Tu dois éviter les mandarines et les oranges en hiver car elles sont trop acides); Pomme râpée avec banane écrasée et poudre d’amande dégraissée, et pour finir, du thé vert ou tisane (menthe, romarin, thym,anis vert).

A midi :
Prendre en apéritif un jus de légumes et des crudités
Soir :
Consommer des crudités ou alors un 4/5 de riz complet ou demi-complet plus un 1/5 de lentilles corail.

Combinaison alimentaire : récapitulatif

Combinaison alimentaire - rééquilibrage alimentaire

Notre mode de vie ne favorise pas toujours le respect des meilleures combinaisons alimentaires. Ceci n’a rien de bien grave, tu peux simplement les respecter au mieux, particulièrement lors des gros repas.

Maintenant, en cas de sérieux problème de digestion, il est fortement conseillé d’éviter toute mauvaise combinaison alimentaire ceci pendant une période de 10 jours. Ton estomac aura donc, comme dans le cas d’une plaie, l’opportunité de se régénérer.

Dans ce cas, il faut partir d’une base stricte qui te permettra de bien digérer tes repas. Une fois que ta digestion se déroule bien, tu peux essayer des combinaisons alimentaires moins strictes et voir par toi-même les résultats.

Le plus important avec cette technique réside dans l’écoute de ton estomac et l’amélioration de tes repas en fonctions de ces différentes observations. Peu importe les combinaisons alimentaires que tu fais, ton objectif au final est de réussir à avoir une digestion confortable et rapide. N’oublie pas, de manger suffisamment d’aliments différents sur chaque repas, pour ainsi obtenir tous les sels minéraux et vitamines essentiels dont ton organisme a besoin.

L’avantage avec une bonne combinaison alimentaire est qu’elle permet à ton estomac de se raffermir avec le temps.

Combinaisons alimentaires : conclusion

Cet article intitulé « combinaison alimentaire : le guide à connaître » est arrivé à sa fin. J’espère que tu l’as aimé et surtout qu’il te sera utile pour rééquilibrer ton alimentation.